07/11/2006

Vilaine Païka...

Malgré deux clochettes attachées à son collier, elle ne peut s'empêcher de traquer et d'attraper les oiseaux et comme j'aime autant les chats que les oiseaux, je ne lui laisse pas sa proie même si ce n'est que son instinct bestial qui la pousse à chasser...

c'est donc un petit mandarin tout apeuré mais bien vivant que je lui ai retiré.

mis dans une cage avec à boire et à manger, ce petit oiseau qui ne peut pas vivre en liberté a repris du poil (de la plume) de la bête et je l'ai confié à un ami qui en a déjà une bonne dizaine chez lui.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Eh be... il était perdu dans la nature le pauvre? Probablement pour ça que Païka a réussi à l'attrapper.

J'en ai déjà eu un; en fait: il était à ma grande fille, pas mal comme chant et joli à regarder mais depuis que j'ai mes inséparables... j'en veux plus d'autres sortes!

Bravo à toi pour ce sauvetage.

ratichoo a dit…

toujours tu la critique! d'abord elle n'a fait que son devoir de chat! Bon, moi aussi je les sauve quand je peux, mais on ne peut pas reprocher à un chat de suivre son instinct... Miaou, grr, grr