18/02/2007

Bord de mer



les jours se suivent mais ne se ressemblent pas, encore un adage qui s'est vérifié: vendredi picnic au bord de l'eau en tee-shirt, on se serait cru au début de l'été, et aujourd'hui, un fort vent d'est qui souffle violement, des nuages qui obscurcissent le ciel; malgré cela, on a voulu promener le long des plages du Mourillon mais on a vite rebroussé chemin, seules quelques sternes stoïques, la tête sous l'aile semblaient décidées à rester sur le sable...

2 commentaires:

chrys a dit…

Ha ben j'ai pensé à vous cet aprem ! Car chez nous, grand soleil, et après le couscous dominical chez les parents, on s'est précipité sur les chemins de campagne du village pour respirer un air quasi printanier !
Pas de rando mais une chouette balade d'une heure et demie, et je me suis dit "Fouchepate a bien raison de nous inciter à re-randonner..."
Quand Franck aura 5 min (enfin une journée) on y retourne, sur les chemins !

ratichoo a dit…

Ahh la mer! Moi c'était chlore à la piscine...